• Catalogue en ligne

    Nous avons maintenant un catalogue public en ligne ! Nous sommes en train d'y inscrire les livres, alors seulement une partie de nos livres est dans le catalogue, mais il y en aura de plus en plus chaque jour. Consultez notre catalogue avec lien plus bas.
  • Soutenir le DIRA

    Vous aimez notre projet et vous voulez nous soutenir?
    Cliquez ici !

  • Contact :

    • dira [a_commercial] riseup [point] net
    (438) 928-2728
    • 2035 boulevard Saint-Laurent, H2X 2T3 Montréal
    • Métro St Laurent

New at the DIRA – « Panthers in the Hole » by Bruno and David Cénou

Here is a new book recently donated to the DIRA by a reader. This book presents in comic book form the true struggles of Black Panther activists against their racist state, and the system supporting it.

The real-life story of the Angola 3: Three americans kept in solitary confinement for over a century between them, in the Louisiana State Penitentiary known as Angola.

In the early 1970s, deep in rural Louisiana, young inmates Robert Hillary King, Albert Woodfox, and Herman Wallace were silenced for trying to expose continued segregation, inhumane conditions, and prisoner abuse at the 18,000 acres former slave plantation known as Angola. The men who became known as the Angola 3 served more than a combined century in soliraty confinement, before Albert Woodfox, the last member to remain incarcerated, was released in 2016.

Panthers in the Hole is a dramatic story of courage, perseverance and solidarity inside a prison system that seems more at home in a totalitarian regime than in the contemporary United States.

Nouveau au DIRA – « Alexandre Marius Jacob, voleur et anarchiste » de Jean-Marc Delpech

Voici un livre récemment donné au DIRA par nada éditions, une biographie d’Alexandre Marius Jacob (1879-1954). Plus qu’un hommage au coloré personnage de Marius Jacob, il s’agit d’une illustration de la propagande par le fait, telle qu’elle était pratiquée au début du XXe siècle.

En ce début de XXe siècle, la criminalité augmenterait dans des proportions inquiétantes. La France a peur et la Belle Époque n’est qu’un leurre. Tout en haut, une bourgeoisie arrogante et triomphante. Tout en bas, la masse des traîne-misère et l’ordre répressif. Pas bouger, le pauvre ! Sinon, prison, bagne, échafaud. Le droit de vivre ? Il ne se mendie pas pour le voleur Alexandre Jacob. Le droit de vivre ? Il se prend, nom d’une pince-monseigneur ! Avec Jacob et sa bande, le vol se pratique de manière industrielle et la rapine devient politique. Travailleurs de la nuit, maison anarchiste fondée en 1900. Mais l’honorable entrepreneur de démolition sociale va payer cher ses atteintes à la propriété.